Accueil > Terre > Fiches > 2S35 Koalitsiya-SV

2S35 Koalitsiya-SV

Historique

Le développement d’un nouvel automoteur d’artillerie russe dénommé Koalitsiya-SV ("Coalition-Troupes terrestres" en russe) a commencé au début des années 2000 avant d’être révélé en décembre 2006. Il a été abandonné peu après ; sans doute pour des raisons de coût et/ou de complexité du système...

Le Koalitsiya-SV avait en effet la particularité d’être bitube et de disposer donc de deux canons de 152mm situés l’un en-dessous de l’autre ! Le concept reposait sur un équipage de seulement deux hommes, assis à l’avant du châssis dans une cellule de survie, et une tourelle télé-opérée contenant 50 munitions et deux systèmes de chargement automatique. Le premier démonstrateur était toutefois basé sur un châssis de 2S19 MSTA-S à 5 galets et une tourelle de 2S19 modifiée. Il y a également eu un prototype sur châssis de char Projet 195 (7 galets) qui était le précurseur de l’Armata. Le principal avantage du Koalitsiya bitubes était sa grande cadence de tir (15-16 coups à la minute) grâce aux deux canons et la possibilité de faire de la saturation de zone par des tirs multiples coordonnés pour arriver en même temps sur la même zone (concept "multiple rounds simultaneous impacts" ou MRSI). La protection (cellule de survie) et la portée du canon (60 km) auraient également dépassé les performances du 2S19 qu’il devait remplacer. Un véhicule ravitailleur en munitions basé sur le même châssis était enfin prévu avec la capacité de transférer automatiquement jusqu’à 200 munitions.

Schéma du Koalitsiya-SV bitubes de 152mm
Schéma du Koalitsiya-SV bitubes de 152mm

En 2010, la Russie a relancé son besoin de moderniser son artillerie canon de 152mm autour d’un concept similaire mais avec un seul canon et sans changer sa désignation. L’objectif étant de remplacer les 2S3 "Akatsiya" obsolètes (portée de 17 km seulement) et les 2S19 "MSTA-S" (portée de 30 km avec des munitions classiques).

Le "nouveau" 2S35 Koalitsiya-SV est basé sur le châssis du char T-90 déjà éprouvé mais pourrait à terme utiliser le châssis du nouveau char T-14 Armata. Ce qui lui conférerait des performances supplémentaires (protection, rapport poids/puissance, numérisation...) et permettrait de simplifier la logistique et le maintien en condition opérationnelle. L’équipage de 3 hommes (pilote au centre, tireur et chef de part et d’autre) est situé à l’avant du châssis du T-90. Le châssis a donc été fortement modifié et chacun d’entre eux dispose d’une trappe. Le canon situé dans la tourelle automatisée est le 2A88 de 152mm et 52 calibres. Il autorise une cadence de tir de plus de 10 coups par minute (12 à 15 selon les sources). La tourelle blindée en acier embarque jusqu’à 60-70 munitions classiques ou guidées ainsi que des charges modulaires qui ont été développées spécifiquement. La portée maxi annoncée est de 70 à 80 km ; sans doute avec des obus à propulsion additionnelle type "rocket motor assisted" (RAP). Les 2 radars situés de part et d’autre du canon pourraient servir à déterminer la vitesse de sortie de bouche des munitions et ajuster les tirs suivants mais ont peut-être d’autres fonctions également. Un tourelleau télé-opéré de 12,7mm, situé sur le toit de la tourelle, assure l’autodéfense de la plateforme. Des lance-grenades fumigènes couplés à des détecteurs, un système de protection NBC et un système d’extinction automatique d’incendie complètent la protection de l’engin.

Le 2S35 a été conçu par le bureau d’études Burevestnik de Nizhniy Novgorod (rattaché au groupe Uralvagonzavod) tandis que la production est en partie assurée par Motovilikha Plant JSC et АО Zavod N°9 (usine d’artillerie n°9 d’Ekaterinbourg pour le canon 2A88). Deux prototypes du "nouveau" 2S35 ont été réalisés sur châssis de char T-90 et livrés en 2013 pour essais suivis de 10 autres en 2015. Huit d’entre eux ont paradé en mai 2015 lors du défilé de la victoire sur la place rouge de Moscou. Les essais "préliminaires" se sont achevés en 2019. En mai 2020, 8 exemplaires de pré-série, dotés de nombreuses améliorations, ont été livrés en vue de leur évaluation technico-opérationelle qui doit durer jusqu’en 2022.

En 2017, une déclinaison à roues du 2S35 a été dévoilée en installant la tourelle blindée et automatisée du 2S35 sur un châssis de camion tactique 8x8 KamAZ-6560. 4 stabilisateurs sont déployés avant les tirs. L’équipage opère le système depuis la cabine qui n’est curieusement pas blindée (contrairement à la tourelle). L’avantage du 2S35-1 est sa vitesse plus rapide sur route, son autonomie accrue ainsi que son poids réduit qui endommage moins les infrastructures routières. Un camion de ravitaillement en munitions a été développé sur le même châssis et serait déjà prêt à entrer en production (pour ravitailler le 2S35 mais aussi d’autres systèmes d’artillerie).

Une variante navale de la tourelle du 2S35, le Koalitsiya-F, serait également à l’étude tandis qu’une déclinaison tractée du canon 2A88 est parfois évoquée.

Pour accompagner les plateformes 2S35 et démultiplier leurs capacités, la Russie a aussi engagé des études et développements en termes de munitions guidées de nouvelle génération ou encore d’intégration des plateformes dans un système de contrôle de tir numérisé les reliant directement aux capteurs du champ de bataille (véhicules d’observation d’artillerie, aéronefs, radars de contrebatterie, moyens de guerre électronique...) et au réseau de commandement.

Côté munitions guidées, les nouveaux projets russes ne manquent pas depuis les années 2010 même s’il est difficile de connaitre leur statut réel. Les objectifs affichés sont néanmoins d’augmenter l’efficacité du système 2S35 en augmentant la portée, la précision et les effets des munitions. On notera notamment :
- le développement de charges modulaires (la Russie n’en utilisait pas avant le 2S35),
- des évolutions de la munition guidée d’artillerie Krasnopol portant à environ 25 km en guidage semi-actif laser et à 43 km dans une nouvelle version "Krasnopol-D" à guidage inertiel + GLONASS/GPS,
- un nouveau concept de fusée à correction de trajectoire,
- un nouveau concept de munition à corps téléscopique et propulsion par statoréacteur pour atteindre plus de 100 km de portée !
- de nouveaux concepts de guidage des munitions sans "homme dans la boucle".
Ces développements seraient conduits en parallèle du programme 2S35 Koalitsiya-SV mais n’en feraient pas partie.

Versions

- Koalitsiya-SV : démonstrateur d’un automoteur d’artillerie bitube de 152mm qui a été révélé en 2006 mais n’a pas connu de suite. Le démonstrateur était initialement basé sur un 2S19 transformé (châssis et tourelle).
- 2S35 Koalitsiya-SV : automoteur d’artillerie de 152mm monotube sur châssis de char T-90. Il pourrait à terme être basé sur le châssis du nouveau char T-14 Armata.
- 2S35-1 Koalitsiya-SV-KSh : automoteur d’artillerie de 152mm sur châssis de camion tactique 8x8 KamAZ-6560 reprenant la tourelle du 2S35 chenillé. Semble avoir été développé par l’industriel sans garantie d’être adopté par les forces russes à ce stade. En Russie, il pourrait équiper les brigades légères ou encore les batteries de défense côtière. A l’export, il pourrait astucieusement compléter la gamme lourde 2S35 (chenillé) par une solution plus abordable... et aller se confronter à la concurrence européenne (Suède, Serbie, France, Allemagne) ou encore sud-africaine.
- 2F60-K : véhicule de ravitaillement en munitions sur le châssis du camion tactique 8x8 KamAZ-6560.
- Koalitsiya-F : variante navale de la tourelle 2S35 à l’étude. Elle pourrait fournir à moyen ou long terme une triple capacité anti-aérienne, anti-navire et frappe terrestre longue portée aux futurs destroyers ou croiseurs de la Marine russe. A ce jour, seuls les États-Unis ont investi dans des croiseurs armés de tourelles de 155mm : le programme DDG1000 qui a été arrêté. L’allemand Krauss-Maffei Wegmann (KMW) développe aussi son module AGM qui est une tourelle automatisée de 155mm pouvant être installé sur des véhicules ou des navires. Mais il n’a pas encore sécurisé de client de lancement.

2S35 Koalitsiya-SV 2S35-1 Koalitsiya-SV-KSh
DIMENSIONS
Equipage 3 n.c.
Poids (tonnes) 45 à 55 38**
Ratio poids/puissance n.c. n.c.
Longueur n.c. n.c.
Largeur n.c. n.c.
Hauteur n.c. n.c.
PERFORMANCES
Cadence de tir (coups /minute) >10 idem
Vitesse maxi (km/h) 60* 90**
Autonomie (km) 500* 1200**
Débattement du canon -5° / +75° n.c.
FRANCHISSEMENT
Tranchée n.c. n.c.
Obstacle vertical n.c. n.c.
Pente n.c. n.c.
ARMEMENT
1 canon de 152 mm / 52 calibre (60-70 munitions) idem
1 tourelleau télé-opéré de 12,7mm (200 munitions) idem
CHASSIS
Configuration Chenillé (T-90) 8x8 (KamAZ-6560)
Moteur diesel V-92S2 de 1000 hp* diesel KAMAZ-740.632 de 400 hp**

* spécifications du T-90.
** spécifications du camion KamAZ-6560 8x8.

Le Koalitsiya-SV dans le monde

Pays Quantités Livraisons Commentaires
Russie 8 2020 8 exemplaires de pré-série livrés en mai 2020 pour les essais technico-opérationnels qui doivent s’achever en 2022. A l’issue, un premier régiment doit recevoir les 18 premiers 2S35 de série (à priori dans la région militaire Ouest).

Le Koalitsiya-SV n’est pas encore proposé à l’exportation.

Article

> Mise à jour : février 2021
> Date de publication : février 2021

> Auteur : redstars.



Le prototype du Koalitsiya-SV avec ses deux canons de 152mm.


Le prototype du Koalitsiya-SV en cours d’assemblage en Russie.


Illustration du Koalitsiya-SV bitubes. On distingue bien l’équipage de 3 hommes à l’avant du châssis et les munitions dans le chargement automatique de nuque de tourelle.


Le système autour du 2S35 Koalitsiya-SV comprend bien sûr de nouvelles munitions et un ravitailleur en munitions mais aussi un réseau numérisé permettant de transmettre automatiquement les coordonnées des cibles et ordres de tirs.


2S35 Koalitsiya-SV à la parade de mai 2015 à Moscou


2S35 Koalitsiya-SV vu de face


2S35 Koalitsiya-SV vu de dessus


2S35 Koalitsiya-SV vu de derrière. On distingue le système d’aide au recomplètement des munitions.


Rare vue de l’intérieur du 2S35 (source : TASS)


2S35-1 Koalitsiya en version à roues sur châssis de camion 8x8 KamAZ (source : Burevestnik)


2S35-1 Koalitsiya-SV en essais de roulage.


2S35-1 Koalitsiya-SV en essais de tir (source : Zvezda)


Camion de ravitaillement en munitions "2F-60K" (source : Burevestnik)


Illustration du projet de tourelle navale Koalitsiya-F, ici en version bi-tubes de 152mm.


Nouveau concept de fusée à correction de trajectoire pour augmenter la précision des munitions de 152mm du 2S35.


Maquette de munition de 152mm à propulsion par statoréacteur (ramjet) pour le 2S35.