Accueil du site > Mer > Tous les SNLE et SNA russes ne sont pas opérationnels

Veille stratégique


21 juin 2009 - Tous les SNLE et SNA russes ne sont pas opérationnels

D’après le bulletin "Moscow Defence Brief" du think-tank russe CAST, la marine russe ne disposerait plus que de 8 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins opérationnels sur 12 encore comptabilisés dans ses flottes :
- rappelons que la Flotte du Nord dispose de 7 SNLE dont 6 Delta IV (en cours de modernisation avec le missile R-29RM) et 1 Typhoon modifié (le TK208 Dmitriy Donskoy affecté aux essais du missile balistique naval Boulava). Deux autres Typhoon, les TK17 Arkhangelsk et TK20 Severstal, ont été placés en réserve à Severodvinsk.
- la Flotte du Pacifique dispose quant à elle de 5 Delta III qui doivent être progressivement remplacés par les nouveaux Boreï.

8 nouveaux SNLE de type Boreï sont attendus d’ici 2015. Le premier de la série, le Yury Dolgoruky, est en essais au sein de la Flotte du Nord tandis que deux autres sont en construction pour une mise en service en 2009-2011 : les Alexander Nevsky et Vladimir Monomakh.

Concernant les sous-marins nucléaires d’attaque, le bilan dressé par le CAST n’est guère mieux :
- seuls 5 SNA de type Oscar II seraient au maximum opérationnels sur 9. A noter que le K119 Voronezh a regagné récemment la base de Zaozersk dans la péninsule de Kola après une période d’entretien et de modernisation au chantier Zvezdochka de Severodvinsk. Il devrait donc être réintégré prochainement au service opérationnel.
- seuls 12 SNA sur "une vingtaine" en service seraient opérationnels.

La marine russe dispose également de "plus d’une vingtaine" de sous-marins classiques de type Kilo (Projet 877 et Projet 636). Ils seront remplacés à terme par les nouveaux Lada (Projet 677) dont le bâtiment tête de série doit achever ses essais en 2009. Deux autres sont en construction. La marine russe dispose enfin de 7 sous-marins "spéciaux" dont le B90 Sarov entré en service en 2007 (Projet 2012.0).