Accueil du site > Mer > Le chantier naval de l’Amur répare le sous-marin nucléaire d’attaque Nerpa et (...)

Veille stratégique


21 mai 2009 - Le chantier naval de l’Amur répare le sous-marin nucléaire d’attaque Nerpa et rejoint l’OSK

Selon "Press Trust of India", le directeur du chantier naval russe Amur de Komsomolsk-sur-Amour, Nikolai Povzyk, aurait déclaré que les réparations du sous-marin nucléaire d’attaque Nerpa (Akula), endommagé lors d’un accident survenu en novembre 2008 en mer du Japon, sont terminées et qu’il est techniquement prêt à reprendre ses essais en mer. Le coût des travaux avait été estimé à 22 M€. Povzyk a ajouté que le chantier était en train d’achever le recrutement d’une nouvelle équipe d’essais en vue de livrer le Nerpa à l’Inde d’ici fin 2009. Kommersant indique quant à lui que de nouveaux essais seraient prévus mi juin 2009.

Il semblerait que le gouvernement russe ait pris les choses en mains car la reprise des essais paraissait peu crédible avant 2010 selon les dernières informations communiquées par la presse. Le premier ministre russe Vladimir Poutine a d’ailleurs annoncé qu’un plan avait été mis en place pour financer les travaux de réparation. De plus, le chantier de l’Amur vient d’être (re)nationalisé et va être transféré à OSK, le holding qui réunit les industriels du secteur naval du pays. Selon "Moscow Times", l’Etat russe en détient désormais 77%. Le chantier, qui avait accumulé une dette de plus de 820 M€, était en effet au bord de la faillite. L’Etat russe lui versera 57 M€ pour restructurer ses dettes et 292 M€ sur dix ans pour relancer la production.



En savoir plus :

Projet 971 Akula