Accueil du site > Défense > L’OTSC veut se doter d’une force de réaction rapide

Veille stratégique


8 février 2009 - L’OTSC veut se doter d’une force de réaction rapide

Selon RIA Novosti, le président russe Dmitry Medvedev a annoncé début février 2009 que l’Organisation du Traité de Sécurité Collective (OTSC) va se doter d’une force de réaction rapide. Outre de répondre à toute menace envers l’un des pays membres de l’OTSC (Russie, Arménie, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan et Ouzbékistan), elle aura pour missions la lutte contre le terrorisme et le trafic de stupéfiants ainsi que l’assistance en cas de catastrophes naturelles.

La Russie se dit prête à contribuer à hauteur d’une division et d’une brigade tandis que les autres pays de l’OTSC fourniraient des unités spécialisées. La force, "comparable à celle de l’OTAN" selon la Russie, sera basée en Russie avec une chaine de commandement unique. L’Ouzbékistan a par contre émis des réserves quant à sa participation qui ne sera pas permanente.

Certains experts cités par Jane’s estiment qu’il s’agit plus d’une décision politique symbolique que d’une réelle opportunité opérationnelle. Tous les pays membres de l’OTSC ne disposent en effet pas de forces armées de même qualité et peu de menaces peuvent les affecter, hormis peut-être si l’OTAN se retire d’Afghanistan un jour.



En savoir plus :