Accueil du site > Air & Espace > Fiches > A-50 Mainstay

A-50 Mainstay

Historique

Appareil de type "Airborne Warning And Command System" (AWACS) équivalent du E-3 américain, l’A-50 Mainstay a été développé à partir de la cellule de l’ appareil de transport Il-76MD afin de remplacer les Tu-126 Moss de détection aérienne soviétiques. Il est doté d’ un radar rotatif implanté au-dessus du fuselage comme son homologue américain. Le fuselage a été rallongé et l’ A-50 possède une perche de ravitaillement en vol. Parmi d’autres modifications par rapport à la version de transport, il faut noter un nez non vitré et l’ absence de tourelle armée de queue. Il a effectué son premier vol en 1978 et a été mis en service en 1984. Une vingtaine d’appareils (28 ?) auraient été construits dont trois prototypes.

Sa mission est de détecter les chasseurs et missiles de croisière ennemis et de guider les appareils amis tout en servant de poste de commandement volant. Pour cela 5 membres d’ équipage et 10 opérateurs sont embarqués. Le système de combat de l’ A-50 est dénommé "Shmel" et comprend aussi des équipements ECM en plus de son radome radar et des traditionnels équipements de détection, d’identification (IFF) et de poursuite. L’A-50 peut traquer simultanément 50 à 60 cibles et assurer l’interception de 10 à 12 appareils en même temps.

Versions

- A-50 Mainstay A : version de base étudiée dès les années 1970, mise en service en 1984 et officiellement acceptée en service en 1989.

- A-50M : programme de modernisation entamé dès 1984 et qui aurait été abandonné en 1990, avant la réalisation d’un prototype, par manque de fonds.

- A-50U Mainstay B : version modernisée révélée en 1995 et dont le développement aurait commencé dès la fin des années 1980. La portée exacte de ce programme est inconnue en terme de systèmes ajoutés ou modernisés. Au moins 7 A-50 russes ont été modernisés à ce standard.

- Un nouveau programme de modernisation des A-50U a été lancé en 2006. Ce programme est parfois désigné A-50U également, laissant planer la confusion avec le programme plus limité évoqué supra. Le nouvel A-50U est plus léger grâce à une nouvelle avionique. Ce qui permet, à masse égale au décollage, d’augmenter l’emport de carburant et donc le rayon d’action et/ou le temps de patrouille sur zone. La nouvelle avionique incorpore un système de navigation par satellite tandis que les opérateurs disposent de nouvelles consoles et de nouveaux écrans (LCD à la place des vieux cathodiques). Les performances du radar et du système de mission "Shmel" sont aussi améliorées pour suivre jusqu’à 150 cibles à 600 km de distance, détecter des aéronefs à faible signature radar ou des navires. Le confort de l’équipage n’a pas été oublié avec une nouvelle salle de repos et des toilettes. La durée de vie de l’appareil aurait en outre été prolongée de 20 ans. Les essais de cette nouvelle version ont commencé en septembre 2008 et se seraient achevés le 26 novembre 2009 selon le constructeur Beriev. Le premier A50U modernisé a été retourné à la 2457ème Base aérienne d’Ivanovo-Severnyi le 31 octobre 2011 pour les essais étatiques avant d’entrer en service en janvier 2012. Un second A-50U modernisé a été livré fin 2012. Beriev espère obtenir un nouveau contrat pour moderniser d’autres appareils les années suivantes (1 par an ?).

- A-100 : Beriev s’est vu confier en 2010 le développement d’un nouvel avion radar plus performant que les A-50 russe et A-50EhI indien : l’A-100 qui disposera d’un nouveau radar à antenne de phase active conçu par Vega. Il serait basé sur le futur avion de transport Il-476 (version modernisée de l’Il-76MD) mais le prototype serait actuellement réalisé en convertissant un A-50 en attendant l’arrivée de l’Il-476. Le premier vol du prototype est attendu en 2013 au mieux. L’A-100 de série pourrait entrer en service en 2015. La possibilité d’installer ce système sur un An-148 aurait aussi été étudiée.

L’A-50 dans le monde

Pays Nombre Commentaires
Russie 15 A-50 + 2 A-50U ? Environ 15 A-50 seraient encore en service dans les forces aériennes russes + 2 A-50U sur une vingtaine livrés (28 ?). A noter que 7 A-50 auraient été modernisés au standard A-50U dans les années 1990 et que le premier A-50U lui-même modernisé à un nouveau standard a été livré en octobre 2011 suivi d’un second fin 2012.

L’A-50 au combat

En mission d’alerte avancée typique, l’A-50 serait employé par les russes à 10 000m d’altitude ; l’appareil décrivant de grands "huits" dans le ciel. La distance séparant le centre de chaque boucle serait d’environ 100 km.

- Guerre du Golfe 1990-91 : deux A-50 ont été déployés par la Russie et ont effectué des vols permanents au-dessus de la Mer Noire durant la Guerre du Golfe pour surveiller les appareils américains.

- Tchétchénie 1994-96 : trois A-50 auraient été utilisés pour surveiller l’ espace aérien local, coordonner les raids de l’aviation militaire et empêcher toute intrusion d’appareils venant ravitailler l’ennemi.

- Géorgie 2008.

Article

> Mise à jour : juin 2013
> Date de publication : 2003
> Auteur : redstars.


A-50 Mainstay


A-50 Mainstay


A-50 Mainstay


Un A-50 Mainstay escorté par des Su-27.


A-50 Mainstay


A-50 Mainstay


Le second A-50U modernisé en essais en décembre 2012 avant sa livraison (photo : Roman Urrt / Russianplanes.net).


A-50U


Vue intérieur de l’A-50U modernisé.


Vue intérieure de l’ancien A-50.


Le second A50U modernisé fin 2012 dans sa toute nouvelle livrée gris foncé (photo : Roman.K / aviaforum.ru).